+

Défis relatifs aux offres spontanées dans le secteur de l’infrastructure en Afrique

**This webinar will be conducted in French. The webinar will present the key recommendations and guidelines to manage USPs, and representatives of leading development agencies will discuss experience and challenges of USPs in francophone Africa. The webinar will also present the legal considerations for USPs in civil law countries, including references to the legal frameworks of some francophone countries and comparisons of USP provisions in their respective laws.**

En matière d’infrastructures, les offres spontanées représentent une méthode alternative pour l’initiation de projets, lorsque le secteur privé, plutôt que le gouvernement, est l’acteur principal à l’origine de l’identification. Nombreux sont les projets issus d’offres spontanées qui génèrent des difficultés, liées notamment  à  une mobilisation de moyens publics initialement prévus pour d’autres programmes stratégiques du gouvernement, un rapport qualité-prix insuffisant ou encore un manque de transparence et des soupçons de népotisme. Bien qu’étant considérées comme un moyen de mobiliser les forces du secteur privée, les offres spontanées doivent être utilisées avec prudence, à titre d’exception dans la commande publique, des lors que l’intérêt général est préservé.

Le Groupe de la Banque mondiale, avec le financement du Fonds de Conseils en Infrastructure Publique-Privée (PPIAF), a réalisé une étude approfondie des différentes méthodes de gestion et de réponse aux offres spontanées et a rédigé plusieurs documents sur ce sujet. Le document intitulé  « les Lignes directrices à l’attention des décideurs publics chargés d’élaborer une politique de gestion des offres spontanées »,  formule des recommandations en vue les d’élaborer une politique de gestion spécifique de ces offres.

Ce webinar sera l’occasion de présenter les principales recommandations permettant une bonne gestion des offres spontanées. Les intervenants, issus de différentes Agences de Développement feront part de leur expérience dans ce domaine en Afrique. Il sera notamment fait état des aspects juridiques lies aux offres spontanées et leur intégration dans le cadre législatif de quelques pays de l’Afrique Francophone.

Ce lien (blog) est disponible en guise d’introduction à ce séminaire.

Contact Us for more information

Presenter Resources

About the Presenters

Philippe Neves

Philippe Neves travaille au sein du PPIAF à la Banque Mondiale, en tant que spécialiste du secteur transport. Il a plus de 12 ans d’expérience en financement et conseil en infrastructure et PPPs. Avant de rejoindre le PPIAF, il a travaillé en tant que chargé d’investissements à la Société financière internationale (IFC) et a conseillé le gouvernement de Colombie pour la structuration de la quatrième génération de PPPs de routes, ainsi que celui d’Haiti pour l’amélioration du cadre institutionnel pour les PPPs. Il a antérieurement travaillé comme banquier d’affaires en France et au Brésil.

David Bot Ba Njock

David Bot Ba Njock est chargé d’investissements au sein du département de conseil en transactions PPPs de la Société financière internationale (IFC), actif dans les régions de l’Amérique latine et Caraïbes (« LAC ») et de l’Afrique sub-saharienne. Il est intervenu dans le cadre de transactions de PPPs en Europe de l’est, Afrique et LAC, et travaille actuellement au développement et la mise en œuvre des projets dans le secteur portuaire et celui de l’eau. Avant de rejoindre l’IFC, David a acquis une forte expérience des PPPs au sein du secteur privé, et a fait partie de l’équipe de fusions et acquisitions – secteur eau – de Veolia Afrique, basée à Paris. David Bot Ba Njock a un MBA en finance et un master en sciences physiques. Il parle français, anglais et espagnol.

Maude Vallée

Maude Vallée est Conseillère juridique principale à la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF). Elle conduit l’instruction des projets de services de conseil et des programmes de renforcement des capacités dans les domaines des ressources naturelles et des industries extractives, des PPP et infrastructures, de la gestion et de la restructuration de la dette. Elle conseille régulièrement de hauts cadres de gouvernements africains sur la stratégie de négociation, la structuration de projets et les questions juridiques connexes, notamment dans le secteur des PPP. Avant de rejoindre l'ALSF, elle a travaillé à l'AFD comme conseillère juridique. Elle a également travaillé au sein du cabinet Frilet – Société d’Avocats à Paris, un cabinet de niche spécialisé dans les infrastructures, les PPP et les projets miniers. Elle était alors Déléguée générale de l'Institut français d'experts juridiques internationaux (IFEJI).

Assiba Djemaoun

Assiba Djemaoun a 20 ans d’expérience dans les contrats de la commande publique et les PPP. Ella a travaillé comme conseiller technique PPP auprès de la Commission de l’UEMOA pour la mise en place d’une stratégie PPP d’un cadre juridique et institutionnel PPP, et comme avocat dans le pilotage de projets PPP. Son parcours inclut également une expérience en tant que Directeur de projet en charge des affaires juridiques à la Mission d’appui aux PPP (MAPPP – Trésor - MEF), et une autre en tant que chef de service à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP), pour les marchés publics et délégations de service public (DSP). Elle a participé au pilotage de nombreux projets PPP. Avocat de formation, Assiba Djemaoun est notamment détentrice de deux DESS de droit public, comme juriste de collectivités territoriales et en administration locale.

Questions Submitted

Ki

Submitted 10:44 pm, October 8, 2018

Interesting!

Abdurazak

Submitted 5:56 pm, June 5, 2018

thanks for info

Abdurazak

Submitted 5:55 pm, June 5, 2018

thanks

Jesús Manuel

Submitted 6:19 am, April 30, 2018

great

Log in to comment  Don't have an account? Register Now